Amaya et Les Livres

20 septembre 2019

QUEL GENRE DE LECTEUR ES-TU ?

QUEL GENRE DE LECTEUR ES-TU

Cela faisait un moment que je voulais essayer de faire des tests de ce genre sur la lecture et de les partager sur mon blog. Je vous laisse le lien si vous voulez le remplir.

La lecture a sa façon bien à elle de nous séduire et de nous faire vivre une tonne d'émotions! Découvre quel genre de relation tu entretiens avec elle...

 

1. À quel moment de la journée préfères-tu lire?

Le soir avant de te coucher

Le matin en déjeunant

À n'importe quelle heure, selon toi, il n'y a pas de moment précis pour lire

 

2. Quand tu as quelques heures d'attente à tuer devant toi, tu as l'habitude de prendre la première chose qui te tombe sous la main, pour la lire! On risque donc de te voir souvent en train de feuilleter...

le dictionnaire

le guide touristique que ta mère laisse trainer sur le comptoir de la cuisine

la bande-dessinée du jour dans le journal local

 

3. As-tu tendance à te décourager facilement devant un livre qui a un nombre important de pages?

Oui, tu préfères lire des histoires très courtes.

Non, pas du tout, au contraire, la plupart des romans que tu lis sont assez volumineux.

Parfois, mais quand le sujet du bouquin en question t'intéresse vraiment, le nombre de pages ne te dérange pas.

 

4. Pour que tu apprécies au max un moment de lecture, quelle ambiance doit régner autour de toi?

Quelques bruits de fond environnants, comme des oiseaux qui gazouillent, par exemple

Le silence le plus total

La télé, la radio, des gens qui parlent, bref, rien ne te dérange.

 

5. Ton meilleur ami n'arrête pas de te parler d'un livre qu'il vient tout juste de terminer et qu'il a trouvé vraiment tripant! Que fais-tu?

Tu lui demandes le nom de l'auteur de ce livre pour voir si tu es déjà familier avec lui.

Tu lui demandes de te raconter brièvement l'histoire.

Tu lui demandes si tu peux lui emprunter.

 

6. Quand l'un de tes romans favoris est transformé en film, que penses-tu du résultat, habituellement?

Tu tripes toujours plus sur le film, parce que tu adores voir des acteurs interpréter tes personnages préférés.

Tu trouves toujours que le livre est meilleur, parce qu'il est plus complet.

Tu apprécies autant certains côtés du livre que certains aspects du film.

 

7. Tu as un exposé oral à faire sur un livre que tu as lu dernièrement et qui t'a marqué. Ton choix s'arrêtera certainement sur...

une biographie

un thriller

un roman d'amour à l'eau de rose

 

8. Est-ce qu'il t'arrive parfois de relire le même bouquin plusieurs fois?

Oui, souvent!

Non, pas vraiment, car l'effet de surprise n'est plus là.

Oui, mais seulement si ça fait vraiment longtemps que tu l'as lu.

 

9. À quelle fréquence visites-tu la bibliothèque de ton école ou celle de ton quartier?

Environ une fois par mois

Peut-être une fois par année

À toutes les semaines

 

10. As-tu l'habitude de lire le résumé d'un roman, qui se trouve sur la couverture-arrière de celui-ci?

Pas toujours, quand c'est un livre dont tu as beaucoup entendu parler, tu ne prends pas la peine de le faire.

Non, jamais, le titre t'en dit habituellement suffisamment.

Oui toujours, pour être certain que l'histoire t'intéresse vraiment et même que, des fois, tu vas jeter un oeil aux dernières pages d'un livre pour te donner une petite idée.

 

11. Que fais-tu pour te souvenir de la page exacte où tu t'es arrêté la dernière fois que tu lisais ton livre?

Tu cherches le haut de page que tu as légèrement plié.

Tu vas directement à l'endroit où tu as mis ton signet.

Comme tu n'aimes pas interrompre ta lecture au beau milieu d'un chapitre, tu mémorises toujours le chiffre correspondant à celui où tu es rendu.

 

12. Ok, avoue-le : tu aimes surtout quand un livre...

te surprend

te fait rire

te fait pleurer

 

13. Tes amis et tes parents savent que tu aimes vraiment un livre quand...

ils te posent une question pendant que tu lis et que tu ne sembles même pas les entendre.

tu le dévores en une seule journée.

tu le traînes partout avec toi.

 

TU LIS POUR... APPRENDRE!

Tout t'intéresse et t'intrigue et cette curiosité se reflète dans tes choix de lecture (biographies, histoires des pays, etc.)... Tu as une soif d'apprentissage énorme et tu adores avoir le plus d'informations possible sur un sujet, alors, pour toi, il n'y a pas de meilleur endroit pour trouver tout ce que tu recherches qu'entre les deux couvertures d'un livre! Et quoi de plus génial que d'en jaser avec tes amis par la suite!?

Posté par amayajenn à 10:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


18 septembre 2019

EMPRUNT BIBLIOTHÈQUE SEPTEMBRE 2019

emprunt septembre 2019

La violette Philippe Renaud et William Wheeler

Le gui et le houx William Wheeler et Corinne Fossey

L'étoile rebelle Cathy Cassidy

D'une récolte à l'autre Pascal Bacconnier

Barbe bleue Amélie Nothomb

Les roses sont éternelles Françoise Bourdon

Posté par amayajenn à 21:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

LA VIOLETTE

la violette

Auteur Philippe Renaud et William Wheeler

Édition Michel Avelline Éditeur

Genre Documentaire

Pages 121 pages

Prix /

Année de parution 1993

"Ansi, dans l'Antiquité les Grecs préparaient du vin de violette, sorte de vin résiné parfumé aux pétales de violettes." (P. 102)

 

Mon avis J'ai vu cette couverture de loin, je la trouve magnifique avec toutes ces violettes éparpillées sur ce fond vert. C'est cet élément qui m'a donné envie de repartir avec ce livre sans hésitation. Je ne cessais de la contempler.

Découvrir les différentes espèces de violettes, son histoire, comment elles sont cultivées et les quelques mode d'utilisation m'a retenue.

Les violettes en gros plans, ainsi que les reproductions et les photographies de Jean-Pierre Peersman m'ont marqués. Cela illustrait bien chaque texte.

 

La peinture d'Edouart Manet "Bouquet de violettes" m'a retenue.

Ce livre se lit en peu de temps, son contenue est très intéressant, captivant, passionnant et instructif. C'est également agréable à lire, mais aussi claire et compréhensible, car il n'y avait aucun terme technique ou de mots qui semblait compliqués.

Depuis toute petite j'apprécie la nature, surtout les arbres et les fleurs. Les violettes font parties des plantes que j'adore voire, que je trouve très belles. J'ai eu plusieurs occasions de boire du sirop de violette. Cette lecture pouvait que me plaire. 

Dans la foullée j'ai pris Le gui et le houx, que je suis impatiente de lire.

15 septembre 2019

LE FIL DES SOUVENIRS

 

le fil des souvenirAuteur Victoria Hislop 

Édition La Loupe 

Genre Historique 

Pages 366

Prix 18,6 euros 

Année de parution 2013

 

Résumé 1917. Le jour de la naissance de Dimitri, un terrible incendie ravagé Tessalonique, où chrétiens, juifs et musulmans vivaient alors en harmonie.

1922, à Smyrne, Katerina est arraché à sa mère en fuyant l'invasion turque. Dès lors, les destins de Dimitri et Katerina vont être liés, tandis que les guerres déchirent les habitants de Tessalonique... Comment transmettre les secrets du passé dont ils sont les gardiens ? Ils vont devoir trouver la force de dérouler le fil des souvenirs... 

 

"Le jasmin colonisait les façades de nombreuses maisons, ses pétales blancs tapissant la rue d'une neige odorante." (Ch. 1 - P. 35)

 

"Par une nuit noire comme celle-ci, où brillait le premier quartier de lune qu'aucun nuage ne volait, les étoiles semblaient se multiplier à l'infini." (Ch. 27 - P. 630)

 

Mon avis Après deux livres lus et plus récemment Cartes Postales de Grèce j'avais hâte de commencer celui-ci. 

Cette couverture sombre me faisait penser un peu au couleur de l'automne, c'est pour cette raison que je les ai mis de côté pour Punkin Autumn Challenge. 

Le premier tome m'étais plus en avant l'incendie et le deuxième : la guerre avec toutes situations possibles qui l'entourait. 

Dès le début, Konstantinos Kominos ne me plaisais pas, je n'aimais ça façon de parler. Le fait qu'il pense qu'à lui, qu'à son magasin et ses entrepôts, alors qu'un énorme incendie catastrophe ravage la ville, me sidérais. Vers la fin, c'était le seul personnage que je détestais.

La présence de Katerina était comme ses petites choses qui redonnent le sourire. Elle faisait automatiquement penser à la joie, à l'espoir au milieu de cette guerre. Au fil des pages la lumière du bonheur de cette première c'était évanouie. Cela  n'empêchais pas qu'elle reste importante, et attachante. Je la trouvais également intelligente, courageuse et déterminée.  

Les différentes descriptions concernant les plantes, les fleurs et l'activité de Tessalonique me passionnais et rendaient une grande partie de ce livre intéressant. Cela m'a également poussé à me renseigner sur cette ville. 

Parfois cette histoire me rendais heureuse et surprise lors de certains passages, comme je pouvais être sidérée, triste et choqué. 

Cette lecture pleine de suspens m'a fait oublié le temps qui passe, j'étais totalement prise par les intrigues, c'était plus fort que moi d'enchaîner les pages. 

Posté par amayajenn à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 septembre 2019

TAG - LES HABITUDES LITTÉRAIRES

TAG LES HABITUDES LITTERAIRE

Les différents Tags que j'ai pu voire, ne me tentais pas jusqu'à un certain soir où ma curiositée m'a fais partir à la recherche de quelques-uns. Celui-ci je l'ai trouvé sur l'agréable blog Le Parfum des Mots, je trouvais ces questions très intéressantes.

 

1. Est-ce que tu as un endroit préféré chez toi pour lire ?
Pas vraiment, je me rends compte que j'apprécie plus lire dehors.

 

2. Marque-page ou n’importe quel morceau de papier ?
J'ai des marque-page, mais j'utilise un ticket de tram, une carte de visite, un bout de papier, ticket de caisse...

 

3. Est-ce que tu peux t’arrêter de lire n’importe où dans le livre ou dois-tu attendre la fin d’un chapitre ?
Je préfère m'arrêter de lire à la fin d'un chapitre, mais ça peut m'arriver de m'arrêter avant la fin d'un chapitre.

 

4. Est-ce tu manges ou bois quand tu lis ?
Je ne mange pas, mais il m'arrive de boire du Coca, du thé ou de la fausse bière au citron.

 

5. Multi-tâches : musique ou télévision en lisant ?

J'aime bien lire avec un fond sonore de n'importe qu'elle musique, ça dépends aussi de ma lecture.

 

6. Un livre à la fois ou plusieurs ?
En générale c'est un tome pour l'intérieur et un poche quand je suis à l'extérieur.

 

7. Lire à la maison ou ailleurs ?
J'aime lire un peu partout, dans mon lit, à la bibliothéque, sur un banc, dans le jardin, dans un bar...


8. Lis-tu à voix haute ou en silence dans ta tête ?
Le plus souvent, je lis dans ma tête, mais il m'arrive de lire en chuchotant.

 

9. Est-ce qu’il t’arrive de sauter des pages ou même de jeter un coup d’œil plus loin dans le livre ?
Non je ne saute pas les pages, et encore moins d'aller voire la plus loin.

 

10. Casser la tranche ou la garder intacte ?
Je ne fais pas exprés, mais oui la tranche est toujours cassé.

 

11. Est-ce que tu écris dans tes livres ?
Non, si il y a quoi que se soit qui me vient à l'esprit, je le marque sur une feuille qui est réservé uniquement au livre.

Posté par amayajenn à 09:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


10 septembre 2019

LE VOYAGE DE GULLIVER Á LILLIPUT

 

GULLLIVER Á LILLIPUT

Auteur Jonathan Swift

Édition Les livres du dragon d'or

Genre Aventure

Pages 96

Prix /

Année de parution 1998

 

Résumé Ce premier voyage, dans son intégralité, est extrait des Voyages de Gulliver de Jonathan Swift, qui furent publiés en 1726.

Le voyage de Gulliver à Lilliput se prête admirablement bien à l'illustration avec un homme géant dans un monde tout petit.

Ce sujet attire les enfants qui sont fascinés par l'aspect "jouet" des Lilliputiens. Mathe Seguin-Fontes a tiré parti du contraste entre ces deux mondes pour illustrer avec minutie et fantaisie cette histoire surprenante.

 

Mon avis Parce que je ne trouvais pas de romans qui mettais en avant des voyages en mer, j'ai fouillais dans les livres de mon frère et j'ai trouvais celui-ci.

J'ai souvent entendu parlais de Gulliver, mais ça ne me tentais pas, du coup je ne m'étais pas donné l'occassion de le lire.

Cette couverture ne me plais pas à cause de ces couleurs ternes.

Le contenue textuel et ses emplacements me donnait envie de lire, mais le vocabulaire de mesure à la Jules Verne était trop répétitif, cela en devenait lourd et ça gâchait toute ma lecture.

Je ne dis pas que Marthe Seguin-Fontes n'a pas de talent, bien sur qu'elle en a, mais ses dessins, ces illustrations ne me plaisais pas avec les couleurs de la couverture qui revenaient. Il y avait que les bateaux que j'admirais.

Gulliver ne m'a pas du tout retenus, j'aurai voulu en apprendre plus sur lui, sur sa vie. Le suivre en Angleterre, m'aurai peut être plus d'avantage.

Même si les Lilliputiens avaient parfois des actions qui me surprenais, j'appréçiais découvrir leur mode de vie, leurs lois, leurs coutumes et traditions. Les habitations m'avais marqué par leurs structures originales.

Malgré tous ces points négatifs, je ne regrette pas d'avoir lu ce livre car cela m'a permis de me faire une idée sur ce Gulliver.

07 septembre 2019

L'ASSASSIN ROYAL 11 - LE DRAGON DES GLACES

 

IMG_20190907_023030

Auteur Robin Hobb 

Édition J'ai Lu

Genre Fantasy 

Pages 381

Prix 7 euros

Année de parution 2006

 

Résumé Le clan des Artiseurs qui s'est formé autour du prince Devoir progresse enfin : sous la houlette de Fitz Chevalerie, Lourd, Umbre et le prince Devoir lui-même développent leur maîtrise de l'art. Pas assez vite, cependant, au goût de Fitz, car l'heure de tenir ses promesses a sonné. Devoir et ses amis embarquent sur la flotte royale, afin de permettre au prince de mener sa quête: le dragon Glasfeu, prisonnier des glaces, doit mourir de sa main pour que devoir puisse épouser la Narcheska Elliania.
Fitz prend alors conscience, dans les rêves qu'il partage avec sa fille Ortie, qu'un autre dragon s'intéresse de près à leur périple, et que celui-ci voit le projet du prince des six-duchés d'un très mauvais œil.

 

"Quelquefois, il faut plusieurs mots dans une langue pour exprimer ce qui, dans une autre, se dit en un seul. (Ch. - P. 245)

 

Mon avis Après avoir passé une bonne lecture avec le tome précédent c'était une évidence de continuer avec celui-ci.

Le titre était le seul élément qui me donnais envie d'ouvrir ce livre c'était son titre. Decouvrir la présence d'un dragon m'intéressais et m'intruguais.

Cette lecture m'a paru plus longue que les autres, mais ça ne m'a pas empêché de prendre plaisir à la découvrir. J'étais tellement impatiente de savoir ce qu'il allait arriver aux différents personnages que chaque jours et chaque soir j'enchaînais de nombreuses pages. C'était toujours aussi prenant, passionnant et mouvementé du début jusqu'à la fin.

J'ai apprécié retrouver Fitz, Ortie (je la voyais souvent vêtue de différentes tenues vertes), Umbre et Devoir. Je ne supportais pas le comportement de Lourd. Je ne m'explique pas mais la présence de Trame m'a marqué.

Ça me plaisais que certains moments se déroulais sur la mer. 

Quelques passages me rappelais les premiers romans et cela me rendais nostalgique.

J'ai hâte de lire le prochain : L'homme en noir. 

Posté par amayajenn à 14:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 septembre 2019

CARTES POSTALES DE GRÈCE

 

IMG_20190901_185741

Auteur Victoria Hislop

Édition Le livre de Poche

Genre Épistolaire, Historique, Contemporain

Pages 473

Prix 8,20 euros

Année de parution 2018

 

Résumé Dans sa boîte aux lettres, Ellie trouve, semaine après semaine, des cartes postales signées d'une simple initiale : A. Pourquoi lui parviennent-elles ? Qui est l'expéditeur ? Portant l'éclat du ciel grec et l'eau cristalline de la mer, ces cartes sortent la jeune femme de sa morosité quotidienne. Un jour, les envois cessent cependant. Ellie se sent délaissée, privée de cette bouffée d'oxygène qui la faisait voyager. Elle prend alors une décision : découvrir la Grèce par elle-même. Le matin de son départ, elle reçoit un carnet par la poste. Le parcours du fameux A. y est raconté. Celui-ci observe avec tendresse et générosité les Grecs, ce qui fait le sel de leur quotidien. Derrière ses observations et ses anecdotes se dessine le portrait d'un homme blessé.

 

Mon avis Je sais que la Grèce ne se limite pas qu'à ses structures blanches et bleues, mais c'est ce côté là qui me donne envie d'en savoir d'avantage sur ce pays. 

Cette couverture me fait rêver, à chaque fois que je la contemplais j'étais apaisée. 

L'élément qui m'a également poussé à avoir ce livre c'est la couleur de ses pages extérieures. Ce détail le rendais plus beau et plus précieux.

Ce n'est pas la première fois que je lis du Victoria Hislop, je l'ai découverts avec La ville orpheline. C'est avec grand plaisir que je continue de découvrir sa plume. 

Les chapitres se lissais facilement et en peu de temps. Plusieurs m'ont retenus pour différentes raisons. Les deux premiers ressemblaient fortement à des coup de cœurs : il y a eu Air de Bach (avec la présence d'un violoniste, j'aurai même voulu que que son histoire tienne sur un livre entier), ensuite "Je reviens*" (avec le début d'une relation avec un soldat, c'était trop beaux et triste en même temps.). Dès les premières ligne de Lune de miel,  je ressentais que rien n'était normal, vu l'ambiance, je me dissais "je les pleins les pauvres !". C'était angoissant et oppressant du début jusqu'à la fin. Ca me faisait penser à pleins de films d'épouvante que j'ai pu voire.

Il y avait aussi pleins de photos en noir et blanc qui illustraient bien chaque texte. Il y en avait de très très belles.

Ma lecture c'était bien passé, je me suis évadée directement, j'ai ressentis de l'attachement pour certains personnages. J'ai apprécié découvrir la Grèce de cette manière, c'était très intéressant. C'était aussi agréable à lire, passionnant et captivant. J'avais beaucoup de mal à m'arrêter d'enchaîner les pages quand il le fallait. 

Le Pumpkin Autumn Challenge à commençais aujourd'hui, je suis impatiente de commencer Le fil des souvenirs de cette même autrice. 

26 août 2019

L'ASSASSIN ROYAL 10 - SERMENTS ET DEUILS

IMG_20190826_155328

 

Auteur Robin Hobb

Édition J'ai Lu

Genre Fantasy

Pages 411

Prix 8,10 euros 

Année de parution 2006

 

Résumé La narcheska Elliania a quitte avec ses hommes la cour de Castelcerf pour retourner sur ses îles d'outre-mer. Dans quelques mois, le prince Devoir la rejoindra pour y affronter un dragon, et tenir ainsi sa promesse. Fitzchevalerie, l'ancien assassin royal, dispose de ce laps de temps pour parvenir a créer autour de Devoir un clan d'artiseurs qui devra le protéger lors de ce voyage. Mais les candidats sont rares, et l'attention de Fitz est bientot requise ailleurs : les Pie continuent de mettre a mal l'action politique de la reine Kettricken en faveur des Vifiers.
Et la rumeur voudrait que leur chef, le manchot Laudevin, soit de retour. Or Fitz sait pertinemment qu'il n'est pire ennemi que celui que l'on a mutile...

 

Mon avis Avant quoi que ce soit, je tiens à expliquer de nouveau la situation sur cette saga car cela fait longtemps que j'ai délaissé L'assassin Royal. La dernière fois que j'en ai lu, c'était en 2017.

Il y a plusieurs années en arrière, j'ai pu lire L'assassin Royal du premier tome au huitième. C'est grâce à la bibliothèque que j'ai continué avec le suivant, mais je n'ai pas retrouvé la même magie que j'ai eu dès les premiers romans. Je pense que c'est le fait d'avoir stoppée en plein milieu, plus l'attente entre le huitième et le neuvième. Du coup je ne voulais plus du tout continuer à lire cette série littéraire.

C'est qu'en ce mois d'août 2019 que j'ai eu envie de m'y remettre.

Je ne suis pas fana de cette couverture sombre mais l'élément qui m'a le plus retenue c'est ce personnage entouré d'oiseaux blancs.

J'étais heureuse de retrouver la carte des Six-Duchés, mon habitude d'aller la consulter est revenue directement. C'était important pour moi car cela me permettais de me situer et de me donner une idée sur les différents endroits. 

C'était agréable de revoir Fitz Chevalerie, Kettricken, Umbre, Ortie et tous les autres. L'univers et l'ambiance de Castelcerf m'avait manqué. 

Décidément, c'est le mois où je prends le plus de temps à m'évader dans une histoire. 

Cela peut paraître bête mais la réception de mes nouvelles lunettes de vue, je n'arrivais plus à décrocher du livre. J'étais à fond et j'enchaînais les chapitres.

Au début je me demandais si ma lecture allait bien ce passer, à ma plus grande surprise oui. C'était passionnant, intéressant, plaisant, captivant et agréable à lire.

Je n'ai pas trouver le même niveau de magie qu'au début de cette saga mais il y en avait et c'est ce qui me donne envie de lire le prochain  qui sera : Le dragon des glaces. 

Posté par amayajenn à 15:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 août 2019

RETOUR À CEDAR COVE - LA VILLA ROSE MAISON D'HÔTES

IMG_20190824_184524

 

Auteur Debbie Macomber 

Édition France Loisirs 

Genre Romance contemporaine

Pages 395

Prix 19 euros

Année de parution 2012

 

Résumé Après la mort tragique de son mari, Jo Marie décide de changer de vie, et reprend une maison d'hôtes dans la petite ville de Cedar Cove : la Villa Rose.

Sa première cliente, Abby, a survécu à un accident de voiture, dans lequel sa meilleure amie a trouvé la mort. Elle n'a jamais eu le cœur à retourner dans la ville où elle est née, jusqu'à ce jour, dix ans après l'accident.

Josh, le second client, doit prendre en charge son beau-père, un vieil homme à présent, avec qui il ne s'est jamais entendu.

Derrière les portes de la jolie maison d'hôtes, ces personnages inoubliables trouveront l'amour, le pardon et la possibilité d'un nouveau départ. 

 

Mon avis Cette couverture est magnifique, tellement que je ne cessais de la contempler. L'emble qui l'a composé m'appaisais, me faisais rêvé et me donné envie d'aller à Cedar Cove.

C'est en 2018 que j'ai découvert la plume de Debbie Macomber, avec le deuxième tome de cette saga: Un printemps à la Villa Rose. J'avais bien aimé cette histoire, du coup je n' ai pas hésiter à prendre le premier quand je l'ai vu à la bibliothèque.

J'ai apprécié retrouver l'agréable présence de Jo Marie ainsi que tout l'univers, la bonne ambiance de La Villa Rose.

C'était passionnant de suivre les différentes intrigues d'Abby et Josh lors de leur séjour à Cedar Cove.

Le personnage de Mark, ne me mettais pas en confiance surtout vers la fin.

Au début de ma lecture j'avais un peu de temps pour être à cent pourcent dedans. Une fois que c'était le cas je n'arrivais pas à décrocher, j'enchaînais les pages et j'étais pressée de savoir ce qui allait se passer. 

Le contenue de ce livre était prenant, agréable à lire, passionnant et remplit de douceur. 

Si je trouve la suite ou d'autres livres de cette même autrice, je n'hésiterai pas à les lire.