SAM_0487

 

Auteur Stéphane Bern

Édition Albin Michel

Genre Histoire

Pages 359

Prix 24 euros

Année de parution 2013

 

Résumé Arpenter les chemins escarpés de l'Histoire, pénétrer la pensée de ceux qui l'ont incarnée pour en saisir le cheminement est une aventure passionnante. Nous croyons tout savoir d'un personnage, d'un lieu, d'une époque, et pourtant, nous nous laissons encore surprendre. Femmes éprises de liberté ou amoureuses allant au bout de leur passion comme Caroline-Mathilde de Danemark, George Sand, Camille Claudel ou Aliénor d'Aquitaine; ambitieuses et volontaires comme Eva Péron ou Diane de Poitiers. Sans oublier le rêve de gloire de La Fayette, le caractère ombrageux de Charles Quint, la troublante passion de Charles IX, l'énigme de Richelieu, puissant ministre que Victor Hugo appelait "l'homme à la main sanglante, à la robe écarlate", le mystère de la vie de Nostradamus ou la malédiction des Kennedy... S'attacher aux pas de ces personnages hauts en couleur, c'est aussi retrouver dans l'Histoire le souffle de l'épopée qui manque tant à notre époque. Mes nouveaux Secrets d'Histoire, enrichis d'encadrés, se racontent, s'écrivent et se vivent aussi sur les lieux où l'Histoire s'est produite. Du Vatican au palais princier de Monaco, je vous invite, en laissant parler les murs, à la découverte de lieux exceptionnels, souvent méconnus." 

 

Mon avis J'avais hâte de retrouver l'univers historique raconté par Stéphane. Même si je lissais à côté un petit roman, les tomes de Stéphane Bern, me manquaient beaucoup.

L'article sur Nostradamus, m'a plu. Depuis que j'ai vu son personnage dans la série REIGN, je voulais en apprendre un peu plus sur cette personne, savoir les différentes pensées des gens sur ses professies.

Un autre m'a vraiment marqué. Je ne m'y attendais pas du tout : Charles IX, avec son histoire d'amour, si puissant, pour sa maîtresse Marie Touchet. J'étais surprise, leur relation m'a fais beaucoup sourire. Je trouvais cela trop mignon. L'écriture de Stéphane, m'a fait oublié que c'était du passé. Ça les faisait un peu revivre. C'était  sûrement le meilleur chapitre que j'ai pu lire parmi les 23 de ce tome. 

Ensuite, il y a eu celui sur Diane de Poitiers. Je ne connaissais pas grand choses à son sujet, à part qu'elle était la favorite de Henri II. J'ai du lire quelque par, que Diane, mangeait chaque jour de la poudre d'or dans ses plats, pour paraître belle. Mais là j'étais un peu plus choqué "elle buvait chaque matin des infusions d'or","Des potions toxiques qu'elle croyait magiques et qui l'ont tué à petit feu !". J'étais contente de retrouver Nostradamus dans ce sujet. Cela parlé aussi de la relation négatif entre Diane et Catherine de Médicis.

Contre toute attente, j'ai étais très passionnée par l'histoire de George Sand. Je connaissais cet auteur par son nom. Ça m'a plu de découvrir énormément de choses sur elle. J'étais surprise par sa personnalité et son nom d'artiste. Son portrait était vraiment très beau et magnifique. Je ne l'oublierai pas de si tôt. Je compte bien lire ces oeuvres, qui à mon avis, vont beaucoup me plaire. 

Une phrase m'a beaucoup surprise "La basilique ne sera achevée que cent vingt ans plus tard...". C'est quand même beaucoup !

Tome, lecture, toujours très intéressante. Ce que j'ai bien aimé, c'est la grande place qu'il y a eu pour différents artistes. Les petits textes sur l'histoire d'un lieux abordé dans les chapitres. Comme dans les documentaire de Secret d'Histoire. 

Vivement le tome 5, qui me semble prometteur.