night café


Auteur Maki Enjoji

Édition Kazé

Genre Manga, Josei

Pages 192

Prix /

Année de parution 2014

 

Résumé Veuve à seulement 23 ans, Hina apprend du séduisant avocat de son défunt mari que ce dernier lui a légué un curieux héritage : un immeuble au sein duquel se trouve un café pas comme les autres, le Queen's Cafe. Tandis que la jeune femme part à la découverte de sa nouvelle propriété, elle perd soudain connaissance. Et quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle se réveille entourée de trois preux chevaliers : de jeunes et beaux serveurs qui gèrent ensemble cet établissement qui n'ouvre qu'à la nuit tombée...

 

Mon avis J'avais tellement de choix devant trois rayons de manga, que j'ai longuement hésité avant de me décider.

Je ne suis pas du tout café, mais rien qu'à voire ce mot sur la tranche, m'a attiré et m'a décidé de l'emprunter.

Les couvertures des trois livres étaient agréable à voire et je les trouvais classes.

Je pensais que ce l'intrigue, serait basé sur tout ce qui entourerait un café : les employés, la clientèle, ce qu'on y sert. Mais c'est plus basé la relation entre le personnels. Cela ne m'a pas tellement dérangé, j'étais plutôt surprise sur le coup. J'ai bien aimé l'intrigue.

Tous les personnages étaient attachants, mais celui qui m'a le plus marqué c'était Sôshi Sawateri, l'un des serveurs.

Celui avec qui j'avais le plus de mal, au début, c'était Hina. Son comportement était déplaisant. A partir du tome 2, j'ai à peine eu le temps de m'attacher à elle, qu'elle est devenue lâche !

Les confidences de l'auteur, était passionnantes. J'aurai voulu qu'elle ne ce termines pas.

C'était prenant jusqu'au bout.

Pendant cette lecture, j'ai beaucoup rigolé, surtout au deuxième.

Contrairement aux deux premiers volumes, j'avais pu lire le dernier en une seule fois, sans être intérompu.

J'aurais voulu que cette saga ne ce limite pas qu'à trois mangas.