IMG_20180820_112050

 

Auteur : Maureen Johnson, John Green, Lauren Miracle

Édition : Hachette

Genre : Jeunesse, romance

Pages : 345

Prix : 13,90 euros

Date de parution : 03/11/2010

ISBN : 978-2-01-203510-2

 

Résumé24 décembre, Nuit des miracles ? ou des catastrophes ? Une terrible tempête, un train bloqué dans la neige. Gracetown : tous les voyageurs descendent !

Gracetown... Bourgade perdue au milieu de nulle part, qui vous ferait presque regretter le traditionnel et soporifique repas de Noël. Pourtant, Jed, Jubilé et les autres vont partagé le réveillon le plus insolite de leur vie.

Dans un café bondé de pom-pom girls ou au détour d'une route enneigée, les rencontres inattendues se multiplient. Les couples de font, se défont et se refondent. Louvoyant entre les flocons, les flèches de Cupidon qui pleuvent sur la ville ne laisseront personne de glaces !

 

"Le jour qui se lève, synonyme de nouveaux départs, la chaleur des rayons de l'espoir..." (Ch.9 - P.287)

 

Mon avisC'est la chaîne et le blog d'Audrey - Le souffle des mots, qui m'a donné envie de lire ce livre.

Je voulais découvrir le découvrir lors de mes Challenge Cold Winter, mais à chaque fois je ne le trouvais en bibliothèque. Alors dès que j'ai pu mettre la main dessus je n'ai pas hésité à le prendre.

J'ai toujours apprécié lire des recueils de nouvelles et j'étais curieuse d'en lire un des éditions Hachette.

Cette couverture avec ces trois flocons de neige représentent bien la saison de l'hivers, mais ce n'est pas celle ci qui me plais le plus. Celle avec des mains gantées qui tien un coeur de neige devant un magnifique paysage enneigée et celle qui me fait rêver.

La première histoire ne m'a pas retenue, les personnages n'étaient pas attachants. J'ai eu beaucoup de mal à me plonger dedans.

Un Miracle de Noël à pompons, m'a permis de découvrir la plume de John Green. J'ai beaucoup entendu parler de cet auteur et de ses livres. C'était une nouvelle agréable, parfois rigolote et très aventureuse. Le point fort que j'ai apprécié c'était cet humour qui était ni trop, ni pas assez, juste la dose qu'il fallait.

C'est au file des pages que j'ai trouvé de l'attachement pour les personnages, ce qui a fait que j'étais passionnée d'en apprendre plus sur eux. Il y avait certaines réactions m'ont surpris.Je m'étais perdue facilement dans leur aventure. Cette lecture m'avait donné envie de gaufres.

La nouvelle de Lauren Myracle, qui était la troisième et la dernière de ce roman, était celle qui m'a le plus marqué. Je ne me sentais pas attachée à tous les personnages, il y avait que celui d'Addie que j'appréciais. J'aimais sa personnalité : maladroite, mais rigolote, serviable, sympathique et respectueuse. Je comprenais certaines de ses réactions, je me sentais proche d'elle et j'aurai bien voulu me retrouver à ses côtés.

Ça m'a plu de lire Flocons d'Amour, c'était agréable, prenant et mouvementé par plusieurs situations. 

D'habitude je lis des livres en fonction des saisons, mais cette exception ne m'a pas dérangé car en ce mois, cette lecture qui se déroule en hiver m'a permis de ressentir un peu de fraîcheur.